Categories Menu

103 : 137 Sekunden

Ah, enfin des Allemands qui parlent allemand !

Ben oui, ben quoi ? Après les Allemands de Fringe, j’étais en droit de m’inquiéter en voyant deux agents du FBI s’envoler pour Munich, ses saucisses, son Oktoberfest et sa… rah, non, pas sa Wissenschaft Prison, hélas. J’en ai pourtant ri d’avance, mais nononononon, n’est pas JJ qui veut, ici, on a juste droit à une prison tout court. Pfff. Petits joueurs.

Alors avant de commencer à tailler dans le lard dire du bien de cet épisode, tous à genoux ! La chose a été réalisée par Michael Rymer ! Comment ça, vous ne connaissez pas Michael Rymer ? Mais on peut savoir ce que vous foutez sur ce blog, alors ?

La Suite

Posted by on Déc 14, 2009 in FlashForward | 9 comments

102 : White to play

Je mentirais si je disais que je ne suis pas un peu déçue par Flashforward. On en est qu’au deuxième épisode, et déjà, une énooooorme faute de continuité… c’est lourd quand même. Pour que même moi je remarque, c’est quand même très très gros. Le coup du bracelet, là. Que je fais cramer et que, miraculeusement, j’ai à nouveau autour du poignet deux minutes plus tard. Tsssss. Grossier. Indigne d’une grosse production. Même Tim Kring ne l’aurait pas faite, celle-là. J’avais honte pour Joseph.

La Suite

Posted by on Oct 10, 2009 in FlashForward | 9 comments

101 : No more good days

Voilà, j’ai donc visionné le pilote de FlashForward, une des séries très attendues de la rentrée. Ma foi c’est… plutôt pas mal. Limite trop. Oui, c’est un comble, j’ai trouvé ça limite trop efficace. Trop bien goupillé, trop premier de la classe. Un peu comme ces pièces de théâtre classiques qui respectent scrupuleusement l’unité de lieu, l’unité de temps et l’unité d’action.
J’ai beau aimer la rigueur, parfois, là, après avoir pourtant passé 42 minutes sans décrocher une seule seconde, je suis un peu agacée.

La Suite

Posted by on Sep 30, 2009 in FlashForward | 8 comments

FacebookTumblrTwitterEmailRSS
Top