Categories Menu

Quoi ? On est en 2018 ??

gifmatt

Bien le bonjour, brave peuple ! Comment cela va-t-il, depuis tout ce temps ?
Eh bien vois-tu, je suis toujours de ce monde… je sais, c’est fou, on aurait pu se poser la question. Mais ce qu’il y a de bien, c’est qu’un jour, peut-être, je serai vieille (enfin, encore plus), que je bosserai moins, et que le blog sera toujours là et que je pourrai y réécrire quotidiennement !

Et puisque je suis dans le coin, je propose de te parler un peu de mes dernières découvertes diverses et variées.

________

Tout d’abord, parlons vacances. Si tu cherches un endroit désert pour partir en villégiature estivale, je te  recommande les Pays-Bas. Vu le nombre de Néerlandiens que j’ai croisés en survolant l’Hexagone sur mon balai cet été, je peux te dire qu’il ne doit pas rester grand-monde chez eux !

– En parlant de balai, tiens… cette année, Audible a eu la grande amabilité de me faire cadeau de l’audio-livre « Le Quidditch à travers les âges », et ma foi, j’ai trouvé ça bien sympatoche. Je ne suis point payée pour en parler, je précise. (Mais je ne dirais pas non ! :D)
Alors, « Le Quidditch à travers les âges », il faut savoir que c’est un des livres les plus empruntés à la bibliothèque de Poudlard, tout de même. La bibliothécaire de Poudlard s’appelle Mme Pince, et rien que ça, déjà, ça me fait mourir de rire.

gifdumby
Alors, Sorcinaute, dis-moi : tu aimes Harry Potter ? Tu as envie d’en savoir plus sur la longue carrière de Viktor Krum, l’ancienne flamme d’Hermione Granger ? Tu veux comme moi rigoler aux petits noms marrants donnés aux équipes, genre les Tapesouafles de Quiberon ou les Bombardiers de Bigonville, et découvrir qui sont Célestina Moldubec, Boniface Toubeau et Archibald Bienbon ? Tu brûles de savoir ce que sont un hochequeue et un boutenchoc ? Tu as kiffé Docteur House en VF à cause du brillant doublage de Féodor Atkine et ça te dit trop de l’entendre te parler de balais volants pendant trois heures avec force second degré dans la voix ? Tu rentres de vacances mais tu dégobilles si tu as le malheur d’ouvrir un livre dans le train et c’est bien gonflant ? Eh ben fonce !
J’ai moi-même écouté cette petite chose en traversant l’Hexagone en bagnolelai, et je crois que même le Battlestar a kiffé.
Franchement, je ne savais pas trop quoi en attendre, mais dès les premières minutes, j’ai eu grand plaisir à me replonger dans l’univers Potter, et j’ai admiré l’imagination qu’il faut pour créer toute l’histoire de ce sport fictif… de l’étymologie du mot Quidditch jusqu’aux résultats des différentes coupes du monde. Comme JKR a dû se marrer en inventant tout ça !
Vous apprendrez par exemple qu’en 2006, on s’est fait bananer en finale par le Burkina-Faso, eh bien oui… j’imagine qu’un des batteurs a filé un malencontreux coup de boule à l’adversaire, ah ah. (2006, coupe du monde, coup de boule, je connais mes classiques moldus.)
Blague à part, un des détails qui m’a particulièrement réjouie, c’est qu’on retrouve des pays comme le Sénégal, le Liechtenstein, la Moldavie capables de remporter le titre suprême. (Pardon, mais ça nous change.)
J’ai également beaucoup rigolé en découvrant l’évolution du Quidditch au fil des siècles. Je ne vous gâcherai pas la surprise, mais demandez-vous comment on est arrivé à avoir une petite balle dorée pourvue d’ailes sur le terrain. 😉
Enfin, on y découvre aussi que le jeu est très peu répandu en Orient parce que là-bas, les sorciers utilisent des tapis volants et non des balais. Hi hi hi. <3
Bref, merci à Audible pour ces bons moments ! Vous trouverez le lien ici.
– Alors, sans transition (quoique), l’automne dernier, j’ai eu l’occasion de découvrir une série Amazon Prime bien chouette, inspirée d’un monument littéraire, j’ai nommé « Le Maître du haut château ». J’avais très très peur en commençant cette série, et puis il s’est passé quelque chose…

TMITHC_S1&2_5

Non, en vrai, il s’est passé lui.
Je ne peux pas vous décrire ce que m’inspire ce type. Ce type, c’est Rufus Sewell pour ceux qui n’auraient pas le bonheur de le connaître. (Si c’est le cas, j’ai vraiment de la peine pour vous.)
Attendez, je tiens quand même à préciser que je me suis quasiment tapé DEUX SAISONS de cette mièvrerie froufroutante qu’est Victoria rien que pour lui. Oui, j’ai mes limites en termes de mièvreries froufroutantes, et mes limites, c’est Victoria.

VickyS2_2

gifcristinaohlala
Là, le mec joue un Nazi. Je me suis dit : « Ah non, gars, là tu joues un Nazi, je ne peux pas t’aimer, faut pas charrier tout de même. » Eh ben si. Je l’aime. Ce type est prodigieux.

TMITHCS1&24
Bref, pour vous résumer la chose, « The Man in the High Castle » est l’exemple parfait de l’uchronie : c’est-à-dire qu’on réécrit l’histoire à partir d’un événement modifié dans le passé. Dans le cas présent, il s’agit de la victoire des Nazis lors de la deuxième Guerre mondiale. Alors Hitler n’est pas mort, les Allemands occupent la majeure partie des Etats-Unis et les Japonais ont récupéré la côte Ouest.

TMITHCS1&26

C’est au cas où se dirait que ça ne pourrait pas être pire qu’avec Trumpy… si, si ! Vous voyez ? La vie est belle, en fin de compte !

TMITHC_S1&2_1

Nous vivons dans un monde formidable !!!

Plus précisément, dans le bouquin, je crois que c’est l’assassinat de Roosevelt en 33 qui fait basculer le truc et plonge les States dans l’inertie totale, mais bref. Du coup, Washington DC se prend une petite bombinette sur la tronche et les cartes sont entièrement redistribuées.
Dans la série, on suit deux jeunes au début des années 60, une fille de la côte ouest et un garçon de la côte est, leur rencontre et c’est super.

TMITHCS1&21 TMITHCS1&27

Ce sont eux, ils sont bien mignons.
Bref, une bien bonne distribution, avec notamment cet autre monsieur formidable.

TMITHCS1&25

Tensions politiques, manigances, complots ourdis contre le Führer, rebondissements de ouf… c’est captivant mais aussi terrifiant, hyper anxiogène mais délectable. Visuellement, c’est bien beau aussi, très réussi.
Et cerise sur le strudel :

TMITHC_S1&2_4 TMITHC_S1&2_3

LeeGif

Ah, j’ai casé mon Fat Lee, je suis contente !
Le vrai défaut de cette série, c’est que ça fait des plombes qu’on attend la saison 3. Elle arrivera ENFIN début octobre. J’en peux plus, ça fait des mois que je fais comme si elle n’existait pas tellement c’est PLUS POSSIBEUL !

– En parlant d’addiction, c’était quoi cette série espagnole, là, « La Casa de Papel » ?? Mais mon Dieu, j’ai passé dix jours atroces à ne pas pouvoir dormir, travailler, vivre, moi, à cause de cette chose-là ! Si vous n’avez pas vu « La Casa de Papel », vous allez me faire le plaisir de vous jeter dessus, vous ne pouvez pas vous priver de ça. OK, rien de révolutionnaire, mais c’est enlevé, drôle, triste, avec des rebondissements qui frisent parfois le grand n’importe quoi, mais c’est jouissif, tout simplement. Et puis ça va vous faire bosser un peu votre espagnol, bande de feignasses.

– Bon, mais clairement, la série de l’année, pour moi, la série inratable, la série obligatoire, même : « The Handmaid’s Tale ». Je vous ordonne de la regarder ! Oui, je reviens un an plus tard pour vous donner des ordres, mais si vous êtes toujours là, c’est bien que vous en redemandez, hein, bande de petits masochistes.
J’aimerais beaucoup pouvoir en parler dans un billet dédié. Un doux rêve, n’est-ce pas, mais qui sait ?

– Ma découverte la plus récente ? « Mindhunter ». J’ai mis un temps fou à m’y mettre, j’avoue, parce que j’ai un problème avec Jonathan Groff, l’acteur principal. Comment vous expliquer ? Les plus vieux d’entre vous se souviennent peut-être qu’il m’avait déjà… troublée, dirons-nous, dans Glee. C’était il y a fort, fort longtemps, dans une galaxie fort, fort lointaine. Eh bien, voyez-vous, depuis, j’ai découvert que ce gars-là est à peu près la perfection sur Terre. Il est beau, il est gentil, il est drôle, il chante trop bien. La perfection. Et comme nos chemins étaient voués à se recroiser, je l’ai retrouvé dans… Hamilton. Une comédie musicale sur le bonhomme qui a sa tronche sur les billets de dix dollars. Toute en rap. Une merveille. (Et je n’aime pas le rap.) Je ne m’en suis pas remise, et je ne l’ai même pas encore vue en vrai, c’est dire. (Mais c’est prévu.) Il jouait le roi George III, et sa bromance avec Lin Manuel Miranda, auteur, compositeur, interprète et accessoirement génie, être de lumière et grand guide suprême de la mignonnerie, ferait fondre la calotte glaciaire. Enfin ce qu’il en reste.

via GIPHY

Alors comment vous dire que quand on m’en fait un enquêteur un peu serré du cul en 1977 sur Netflix, c’est un peu difficile ! A chaque temps mort, je m’attends à ce qu’il se mette à chanter et à envoyer de la guibole, moi. Un jour, quelqu’un s’est dit : « Jonathan Groff serait parfait dans le rôle de Holden Ford » et cette personne avait probablement bu ou sniffé quelque chose de peu recommandable, mais bon, le fait est que Groff est tout à fait bien. Le gars sait tout faire, c’est un peu pénible.

MindhunterS1_15

Alors la série est très chouette ! C’est l’histoire des deux types qui ont inventé le concept de tueur en série. Et pour les comprendre, pour savoir comment les gauler avant qu’ils n’aient tué quarante personnes, les deux agents du FBI vont aller rencontrer les tueurs en prison et discuter avec eux.

via GIPHY

Il faut avoir le coeur bien accroché parce que certains, on s’en doute, sont absolument terrifiants.

MindhunterS1_6

Particulièrement lui.

MindhunterS1_14

Et lui. (Et le type avec son oiseau, là, fichtre fichtre.)
Evidemment, à force d’entendre des gars vous expliquer ce qu’il y a de kiffant à torturer et tuer des gens, ça finit par vous chiffonner un peu.

MindhunterS1_1

Et très vite, ce sympathique duo, parfois un brin dysfonctionnel d’autant que tout le monde les prend au mieux pour des glandus, avec leur étude qui n’intéresse personne…

MindhunterS1_7

Se transforme en trio !

MindhunterS1_8

Anna Torv ! Ma copine Olivia ! Long time no see !
Et donc ici Anna Torv joue le rôle d’un psychologue qui va donner un bon coup de pouce à nos deux braves garçons. Une belle dynamique… et je kiffe sa collection de chemisiers en polyester !

MindhunterS1_11

Mon père avait le même casque, hi hi hi.

Enfin, tout ce petit monde va bien en chier pour essayer de faire passer cette nouvelle façon de travailler auprès de la police et essuyer quelques regards de pitié et quelques moqueries bien senties. Et sans que ce soit trop lourd, on va jeter quelques coups d’oeil dans leur vie privée parce que sinon, c’est un peu difficile de sympathiser avec eux, n’est-ce pas ?

Bref, « Mindhunter » c’est très bien, regardez cette série. Elle est produite par David Fincher et Charlize Theron (on s’en fout un peu, mais apparemment, c’est important) et elle se base sur des vrais gens qui ont existé. C’est un peu la « Master of sex » des profileurs, quoi. (Ça m’avait manqué de raconter autant de conneries, tiens.)
Oh, et elle est diffusée sur Netflix, what else. Il y aura une saison deux, en plus, alors il est temps de s’y mettre !

– Et puis j’ai découvert une autre chouette série devant laquelle je me suis écriée : « Ah mon Dieu, c’est le Stargate SG1 des années 2010 ! ». Mais ça, je vous en parlerai une autre fois, c’est PROMIS ! Parce que ce ne serait pas sympa de ne pas partager. En attendant, vous pouvez toujours essayer de deviner de quoi je parle. Mais je pense que si d’anciens Gaters regardent cette série, ils auront pensé la même chose que moi. 😉

Allez, sur ce je vous laisse, je vous fais de grosses bises de la part de mes verrues, et je vous dis à très vite ! (Enfin, on espère.)

gifwatch

Posted by on Sep 1, 2018 in Fourre-tout, WitchWeek | 18 comments

18 Comments

  1. Contente de voir que tu es toujours là !
    Je fais un petit tour par ici de loin en loin, je n’y croyais plus trop.
    As tu regardé The good place ? C’est assez déjanté et super 🙂
    The Orville ….
    A bientôt j’espère

    • Oui, j’ai regardé la première saison et j’ai trouvé ça vraiment chouette ! Je devrais peut-être me binger la deuxième. 🙂

      • Regarde la deuxième, tout aussi bonne (il y a déjà des scènes cultes), avant que la troisième ne commence.
        J’aime tellement cette série que j’envisage de tester Veronica Mars pour y retrouver Kristen Bell ? Ça vaut le coup ?

      • Oh oui, surtout les deux premières saisons, fonce !

  2. La Casa de Papel c’est Prison Break à l’envers, même écriture, même mécanismes, mêmes qualités, même défauts. A part les tatouages le professeur c’est Michael Scofield, jusque dans son goût pour l’origami.:o

  3. Coucou la Sorcière,
    ça fait juste plaisir de te relire.
    Bon retour.

  4. She’s back !!!!
    Merci de partager toutes ces trouvailles!
    Je n’ai jamais entendu parler de cette série, mais rien que le titre « Le Maître du haut château », ça fait très classe! En tous cas, c’est pas de la rigolade ce scénario. Et puis Rufus Sewell, c’est vrai que c’est un argument. 🙂
    The Handmaid’s Tale saison 2, après la saison 1, j’étais modérément motivée, parce que quand même c’est dur. Et finalement j’ai adoré, peut-être même plus encore que la première saison. Sinon, dans le même ton joyeux, tu as vu Sharp Objects?
    Une joie de te lire, comme toujours!

    • YES I’m back !!
      Pas vu Sharp Objects, non.
      Et moi aussi, je crois que j’ai presque préféré la saison 2 de The Handmaid’s Tale… 😉

  5. Ravie de te lire à nouveau, chère Sorcière !!
    La série « Stargate des années 2010 », serait-ce la série « Timeless » ? (que j’ai découvert cet été et qui m’a fait penser à Stargate^^)

  6. Héhé, coucou Sorcière 🙂

    Rien à dire, à part que ça fait plaisir de te voir dans le coin, vas-y, installe toi, fais comme chez toi. On a bougé deux trois trucs par contre 😀

    • Oh, ça fait plaisir de te voir ici, tiens ! 🙂

  7. The Man in the High Castle!Je me demandais quand arrivait la saison 3! Merci pour l’info du coup!

    Un peu déçue par la saison 2 de The Handmaid’s tale que j’ai trouvé un peu répétitive et la fin m’a fait froncer les sourcils mais je suivrai la saison 3 quand même!

    Il faut toujours que je regarde La Casa Del Papel…Des mois que tout les monde en parle et que je me dis qu’il faudrait que je la regarde…

    Un plaisir de te lire comme toujours!

    • Merci !

      Ah c’est cool, on va tous être au rendez-vous pour le retour du haut château.
      J’ai eu l’impression que la saison 2 de la Servante avait pas mal divisé… certains l’ont trouvée meilleure que la première, d’autres moins bonnes…

  8. Ça fait plaisir de te relire !
    Je n’avais pas essayé le Haut château… j’avais été très échaudée par le livre dont c’est inspiré. Mais du coup tu me donnes envie de le tenter!

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FacebookTumblrTwitterEmailRSS
Top