Categories Menu

[PENNY DREADFUL] 3×01 : The day Tennyson died

Chers amis, je suis totalement accro. Cette série est une tuerie. (Oui, dans tous les sens du terme.)

Comme la saison 3 est en cours de diffusion, j’ai décidé de tenter de reviewer tous les épisodes. Mon projet GoT va en prendre un coup, je ne vous le cache pas. Hé hé.

Allez, vous voulez savoir où en sont Vaness’, Toutou, Sir Malcolm, Victor F. et les autres ? En triste posture, ça c’est une certitude, surtout en ce jour affligé où Londres enterre son dernier grand poète de l’ère victorienne… pour les détails, c’est after the jump… 😉

 

Bon ben notre Vaness’, elle n’a pas le moral du tout. C’est la grosse déprime à Grandage Place.

PennyDreadfulS03E019

(Déjà qu’à la base, c’est pas non plus une rigolarde, la Vaness’.)

La dernière fois qu’on l’a vue, Vaness’ avait donc réussi à se débarrasser des sorcières qui lui ont pourri la saison 2 et à mettre en déroute un très insistant Lulu(cifer), en cela bien aidée par Toutou et ses copains.
Mais on a perdu Sembene en route (pauv’ vieux), Toutou lui a mis un râteau dans les gencives (après la ravissante vision familiale envoyée par le démoniaque démon Dédé, ça fout les boules) et tout le monde s’est fait la malle ou presque. Parce que c’est la vie. Malheureusement le délitement de cette joyeuse petite troupe ne porte bonheur à personne et clairement, ils sont bien plus forts quand ils sont ensemble. Séparés, il ne leur arrive que des merdes. (C’est un peu comme les Stark, quoi.)
Et puis plus que tout encore, Vanessa a perdu sa foi. Rappelons que dans la première scène de la série où on la découvre, Vaness’ priait son Dieu de toutes ses forces. Il a clairement été un compagnon fidèle pendant longtemps… bref, Vaness’ est maintenant totalement isolée.

Toute seule dans cette grande maison vide et sans vie, la voilà plongée dans une tristesse insondable et en train de revenir à l’état sauvage.

PennyDreadfulS03E0110

Heureusement qu’il reste le formidable Ferdinand Lyle, toujours fidèle au poste.

PennyDreadfulS03E0114

Ah, je n’ai pas assez parlé de lui dans mes commentaires de la saison 1 : j’adooooore Simon Russell Beale, je le trouve exquis en toute situation. Heureusement qu’ils ne me l’ont pas occis en saison 2, j’ai eu très très peur !

Et donc Mister Lyle réconforte notre pauvre Vaness’ qui avait tant besoin d’un peu de tendresse.

PennyDreadfulS03E0113

(Eva Green est tellement belle quand elle pleure, c’est fou, ça. Moi qui adore pleurer, j’aimerais bien que ça donne la même chose.)

Enfin, Ferdi lui suggère d’aller voir sa psy, en gros, qui l’a aidé à accepter sa vraie nature. On ne vous fait pas un dessin.

Et là, surpraaaaaaïse : l’aliéniste en question, c’est le portrait tout craché de cette chère Joan Clayton, arrosée de poix et cramée toute vive dans l’excellent flashback de Vaness’ la saison dernière, peut-être le meilleur épisode de la série jusqu’à présent.

PennyDreadfulS03E0132

Ce qui veut dire que Patti LuPone est de retouuuuur, hiiiiii !

Alors : c’est-y Joan, c’est-y pas Joan ? C’est-y sa réincarnation ? Lien de parenté confirmé, mais tout cela est tout de même fort troublant. Enfin, on s’en fout… quel bonheuuuur ! Encore un moment pivot dans la vie de Vanessa Ives.

Dr. Seward : You’re unhappy. You’re isolated. You think you are the cause of this unhappiness and are unworthy of affection. So, you have few friends. Recently you lost something that you feel very important : your lover, your faith, your family, or all three. You blame yourself for this so it makes you neurotic. So you don’t sleep and don’t eat, not anything healthy anyway. You used to care about your appearance but you’ve lost interest in that so you avoid mirrors. Sunlight bothers you so you avoid that too for which you feel guilty. Because you think it’s unhealthy and even immoral not to like the sun. You are not a woman of convention or else you wouldn’t be here. But you like to pretend that you are so people don’t notice you. But you like that as well and can sometimes dress to draw the eye. But then you think that the men who look at you are fools or worse to be taken in by such an obvious outward show. So, instead, you are drawn to dark, complicated, impossible men. Assuring your own unhappiness and isolation. Because, after all, you’re happiest alone. But not even then because you can’t stop thinking about what you have lost. Again, for which you blame yourself. So the cycle goes on. The snake eating its tail.

PennyDreadfulS03E0133

Bam. Patti LuPone prise en flagrant délit de vol de scène !
Quelle précision redoutable, quel extraordinaire professionnalisme de la part de cette grande dame… une vraie leçon d’art dramatique.

Du coup, ma Vaness’, ça lui file un petit coup de fouet de voir sa vieille copine – même si ce n’est pas tout à fait elle, enfin, ça on ne sait pas trop. Alors pour fêter ça et suivre le premier commandement de sa nouvelle psy, à savoir se rendre en un lieu inédit, ma Vaness’ visite le musée d’histoire naturelle de Londres. Sur le chemin, elle rencontre Ned Stark jeune. (Sebastian Croft, vous croyez que je ne l’ai pas reconnu, ce charmant gamin ?) Qui lui donne du « ma chérie », ce qui est ASSEZ mauvais signe, j’ai envie de dire.

PennyDreadfulS03E0136

(Retourne donc à Winterfell, le morveux.)

Ensuite de cela, au musée, elle s’arrête longuement devant un loup empaillé (souvenir, souvenir), puis devant le rayon scorpions.

PennyDreadfulS03E0139

PennyDreadfulS03E0141

Et là, boum, rencontre. Alors déjà, si vous voulez, les rencontres fortuites, on n’y croit pas trop, dans cette série. Ensuite, si on rencontrait VRAIMENT des gens au musée, ça se saurait, et du coup, j’aurais une tripotée de galants dans mon sillage.
Bref, je serais Vaness’, je me méfierais fortement. Mais bon… la chère enfant a besoin de se changer les idées et de voir du monde. Si cela a le mérite de la ramener à la vie, je ne suis pas sûre que ce soit une très bonne idée de s’éprendre de ce fameux Dr Sweet. Entre nous, rien que son nom est hyper chelou.

Capture d'écran 2016-05-23 20.16.16

Et puis Ethan, merde ! #ToutouForever

Ah, comme elle doit se sentir seule, cette pauvre Miss Ives, après avoir été accompagnée dans tous ses gestes par le beau spécimen que voici durant toute la saison dernière.

PennyDreadfulS03E0115

Mais dites donc, c’est qu’ils nous l’ont tondu ! Ah mon Dieu, je ne sais qu’en penser !
Bon, je sais que la partie Far West a été tournée en Espagne, mais admirons l’extraordinaire cinématographie de cet épisode et la palette de couleurs qui tranche tellement avec celle de Londres.

PennyDreadfulS03E0119

(Très, très « Il était une fois dans l’Ouest ».)

Toutou, qui s’est livré à Scotland Yard, est donc en route pour être extradé chez lui, au Nouveau Mexique, sous bonne garde et suivi de près par une certaine personne.

PennyDreadfulS03E0116

PennyDreadfulS03E0117

Merci, mais non merci ! #VanessForever
Seulement voilà que son train est attaqué, tout le monde ou presque buté et Toutou assommé.

PennyDreadfulS03E0118

Ça sent pas très bon. Rappelons au passage que Toutou semblait préférer, la saison dernière, être pendu haut et court plutôt que rentrer chez son papa. Personnellement, je serais curieuse de rencontrer le cher homme en question !

En parlant de ça, il semblerait que ce cher Ethan Chandler Talbot ait plein de papas. Puisqu’il y en a un qui, en gros, à Zanzibar, va voir Sir Malcolm pour lui dire : « T’es aussi le père d’Ethan Chandler ? Bon, comme moi. Écoute, le ptit a des ennuis, il serait de bon ton qu’on aille lui sauver les miches au Nouveau-Mexique. T’en es ? »

PennyDreadfulS03E014

(Wes Studi, fabuleux, formidable, exceptionnel.)

Et là, Sir Malcolm, qui, pour une fois, se fait un peu chier à Zanzibar (alors que d’habitude, il s’éclate comme un ouf en Afrique) se dit que ça pourrait être pas mal d’aller faire un petit tour de l’autre côté de l’Atlantique, juste pour voir s’il ne s’y passerait pas quelque chose d’un peu plus excitant.
Thank God, il a fait repousser sa barbe, il avait l’air tellement cornichon dans la saison 2 !

PennyDreadfulS03E0127

Sir Malcolm qui a perdu, rappelons-le, sa meuf, son épouse légitime, et son meilleur pote qui lui faisait office de gouvernante/cuisinière/majordome. Il était d’ailleurs à Zanzibar pour ramener la dépouille du pauvre Sembene sur la terre de ses ancêtres.

Trois personnages, trois continents.
On continue ? Eh bien oui ! Car perdu dans les glaces du pôle, nous avons un certain John Clare.
PennyDreadfulS03E0120

PennyDreadfulS03E0121

Boum, nouvelle ambiance. (Très festive.)
Et là, il est question de savoir si on va, ou pas, bouffer du cadavre humain au dîner, ou si on préfère crever de faim. Sympaaaaaa !
En plus, on a un mousse en train de crever de pneumonie, c’est formidable.

PennyDreadfulS03E0122

Mais attention, Jean-Claude. Cette scène me permet d’avoir une chose que je désirais ardemment depuis une semaine deux saisons, à savoir, un flashback de la Créature.

PennyDreadfulS03E0123

Et mieux encore, la vraie tronche de Rory Kinnear.

PennyDreadfulS03E0124

Hiiiiiiii !

J’adore ce type, vous n’avez pas idée.

PennyDreadfulS03E0125
Mais oui, un enfant, ma pauvre Créature, qui se balade quelque part à Londres, ta famille d’avant ta mort !
Là-dessus, la Créature décide qu’elle en a ras-le-cul de se les peler sur son navire moisi, brise la nuque de l’enfant malade histoire que ça aille plus vite (pour lui rendre service, hein, ne confondons pas) et décide de rentrer à la maison.

PennyDreadfulS03E0126

Et là, on a envie de dire : « Chéri, ça aurait quand même été plus vite fait si t’avais eu ta vision à Londres, mais bon, c’est vrai que c’est bien joli, le pôle nord. »

À Londres, justement, où le « papa » de la créature n’est pas en grande forme. Notez qu’il ne l’a jamais vraiment été, en grande forme, mais avec tous ces enfants qui tournent mal, on imagine bien que depuis quelques mois, il doit se chercher des veines jusque sous les panards pour se piquer.

PennyDreadfulS03E0130
Même pas foutu de faire une overdose, le pathétique docteur Frankenstein a donc appelé à la rescousse un sien camarade de l’école de médecine, un certain Docteur Jekyll.

PennyDreadfulS03E0129

Qui est quand même très beau.
J’imagine qu’il a quelques dossiers à nous révéler sur ce cher Victor dont il semble assez proche. En attendant, il se promet de nous montrer ses petites expériences.

PennyDreadfulS03E0134

Quant à Dorian, je ne sais pas vous, mais perso, je n’étais pas pressée de le revoir !

Enfin bref, outre le redoutable « My name is Dracula » qui clôt cet épisode et nous confirme le retour du vampire préféré de not’ Vaness’, je trouve que cet épisode fait un super boulot d’exposition. C’est sûr que lorsque comme moi on l’enquille après la fin de la saison 2, ça retombe un peu comme un soufflet, mais les pistes narratives qui sont esquissées sont super excitantes. On remet les choses à plat, on envoie nos personnages tous si proches la saison dernière aux quatre coins du globe et on n’a plus qu’à attendre de les voir enfin réunis. Par quel biais, toute la question est là, mais il n’y a pas à douter qu’on les reverra tous ensemble pour lutter contre un même mal. En attendant, on va juste explorer un peu plus leur nature profonde et les liens qui les unissent, ce qui promet d’être palpitant.

Et puis toujours ces acteurs merveilleux… rah, quel bonheur ! J’ai l’impression d’être de retour en 2006, lorsque j’ai découvert Carnivale. En terme de qualité artistique, Penny Dreadful en est incroyablement proche. Vous ne trouvez pas ?

 

Posted by on Mai 25, 2016 in Penny Dreadful | 2 comments

2 Comments

  1. « J’ai l’impression d’être de retour en 2006, lorsque j’ai découvert Carnivale. » => On m’appelle ? (Attention, il suffit de la mentionner trois fois devant un miroir, après un bain de sang de vierges pour m’invoquer !)

    Aaaah, Ferdinand Lyle, la conscience de la série, le vrai Jiminy Criquet de notre petite Scorpionne ! (N’y a_t-il que moi qui le voit aller danser le Cancan au moulin Rouge le weekend ? 😀 https://www.youtube.com/watch?v=sRM9B86IgdE )

    Sinon j’aime bien la séparation des persos et le cheminement vers leurs retrouvailles. Cela ouvre le monde de l’époque, avec les States et leur ambiance western spaghetti (miam !).

    Sinon pour le toutou, la tonte met sa moustache en valeur ! 😉

    Enfin, moi je n’ai eu que des gosses hurlants au Museum d’Histoire Naturelle ! Remboursez !

    • Mais pareil, j’ai toujours des tartines de moutards en uniforme (ils se sentent obligés d’être deux fois plus insupportables pour compenser) !
      J’avoue que la séparation de ces braves gens m’a un peu perturbée au début, mais je l’accepte bravement car les retrouvailles n’en seront que plus douloureusement délicieuses. (Ou délicieusement douloureuses, on ne sait jamais trop, avec cette série.)

      Ne t’inquiète pas, j’ai cash pensé à toi en parlant de Carnivale ! 😉

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FacebookTumblrTwitterEmailRSS
Top