Categories Menu

[FRIDAY NIGHT LIGHTS] 103 : Wind sprints

Ok, c’est bon, je fais des reviews ! Rooooh, mais c’est pas possibleuh, ça. Limite j’étais en train de lancer le DVD tout en m’apprêtant à zyeuter le mode d’emploi de mon nouveau robot ménager (ben quoi ?) et me voilà aspirée pendant 41 minutes genre je n’ai même pas vu le temps passer !

Oui, bon. En fait, je parle de l’épisode 4, là, mais du coup, comme je veux faire un commentaire de l’épisode 4 à part, ben faut bien que je parle un peu du 3. Faite comme une ratte je suis !

Le truc marrant, c’est que finalement, je n’ai pas grand-chose à raconter sur cet épisode. Il était certainement très bien et mes captures sont bien sympa. Il s’y passe… des choses… mais le truc sans doute le plus fun et le plus inattendu, c’est que bad boy et bad girl, ça part total en vrille et que le petit accident du gentil quarterback n’y est pas étranger.

(Mais snif, quoi.)

En fait, tu prends un petit gars qui fait tout pour avoir l’air complètement prétentieux et superficiel, tu lui paralyses son meilleur pote, tu agites bien en prenant garde à ajouter une bonne pincée de culpabilité, et tu obtiens Tim Riggins.

Et j’ai beau m’en défendre, il faut avouer que Tim Riggins, tout ado qu’il est, il est quand même légèrement ultra canon. (Quelle horreur.)

A côté de ça, vous prenez la cheerleader de base, vous clouez son mec sur un fauteuil roulant, vous la regardez s’enfoncer dans le déni jusqu’à l’explosion, vous obtenez Lyla Garrity.

Oui, elle mérite des claques par paquet de douze mille. L’ennui, c’est que… la pauvre gosse, quoi. Déjà, son paternel, j’ai envie de le flanquer à la poubelle. Ensuite, c’est une enfant, son avenir, elle le voyait déjà tout tracé, blablabla, bal de promo, jolie robe, mariage avec son prince charmant, gloire, etc etc. Et là, son prince charmant, force est de constater qu’il ne remarchera plus jamais. Et à force de faire comme si de rien n’était, eh bien boum. Et boum, de préférence, contre les lèvres du susnommé Tim Riggins. C’était assez amusant, j’avoue. Et dans le genre « oh merde », ça promet.

Sinon, ah, Coach Taylor. Moi je veux bien un Coach Taylor dans ma vie pour m’expliquer les choses. Quitte à me faire engueuler et à devoir monter et descendre les gradins du stade vingt ou trente fois pour me passer l’envie de faire des conneries.

Vous me direz, j’ai un Dark Side, c’est déjà bien. Je ne cours pas dans les gradins, mais des fois, niveau gueule, ça donne un peu ça.

« SIR, YES SIR ! »

Enfin bref, cette flamme aussi soudaine qu’inattendue sauve le Blog pour ce soir parce que je viens de caler lamentablement sur mon commentaire de « Torchwood » qui s’annonce fleuve. Et franchement, je n’ai plus le courage pour ce soir. Du coup, me rafraîchir les pieds avec FNL, ben purée, ça le fait !

(En attendant, je ne sais toujours pas comment fonctionne mon nouveau robot ménager.)

Posted by on Juil 16, 2011 in Friday night lights | 6 comments

6 Comments

  1. Aaaah, Tim Riggins… *soupir*

    Par contre, la Lyla, que des baffes ! (faut dire que Minka Kelly, elle ne brille pas beaucoup comparé à d’autres…)

    Et oui, on aurait tous besoin d’un Coach Taylor dans nos vies. Coach Taylor dit de grimper l’Everest, on le fait !

    Quand à ton robot ménager, si c’est un Roomba, il suffit d’installer ton iPod dessus et de laisser la magie s’occuper du reste ! 😀

  2. Hiiiiii comparaison avec coach Taylor, moi être au 7° ciel, achievement ultime atteint, but de toute une vie assouvi, et tout et tout!!!! Je vénère ce type…..
    (ps: Tim Riggins/Gambit dans Wolverine….. c’est définitivement le 4 heures parfait. Oui, c’est mal, mais c’est comme ça, c’est LA Tentation)

  3. Haaaan, mais c’est vrai, c’est Gambit ! Rrrrrrr, rrrrrr.

  4. L’interprétation du coach est effectivement très juste, il arrive, surtout dans la toute dernière saison, à donner beaucoup de relief à ses émotions, les bonnes, comme les mauvaises.

    Content que tu te sois mise à FNL, sorcière. Et surtout, tiens le coup pour les passages inégaux des saisons 2 et 3.

    Et pour les fans de Tim, enfin plutôt de Taylor Kitsch, voici un truc découvert hier, dont je ne sais pas trop quoi penser:
    http://www.youtube.com/watch?v=6...

  5. Moi je veux un film où Taylor Kitsch et Jason Momoa se bastonnent, et avec plein d’explosions et tout. Peuvent même rabouler Hugh Jackman s’ils le veulent (il est bien, ce film, au final ? Jamais vu…) 😀

  6. Coach Tyler doit détenir le record de "what are you doing???" dans une série télévisée (notons qu’ils sont généralement distribués par paires) et Mme Tylor de "y’all".

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FacebookTumblrTwitterEmailRSS
Top