Categories Menu
[GAME OF THRONES] 6X09 : Battle of the bastards

[GAME OF THRONES] 6X09 : Battle of the bastards

Putain, le titre. Le truc qui te tient devant la saison entière en attendant le big showdown pour Winterfell. On sait que ça va arriver, et quand ça arrive, ma foi, on se tape un beau refus d’obstacle. Genre : « Est-ce que finalement j’ai vraiment envie de regarder ça ? »

Réponse de moi-même en plein milieu de cet épisode : « Euh, avance rapide, c’est une option, ou pas ? »

Si vous voulez savoir qui c’est qui gagne, qui c’est qui meurt, et qui c’est qui aura le plaisir de survivre pour voir rabouler les White Walkers, cliquez. Sinon, restez dans votre bienheureuse innocence, pauvres fous !

 

La Suite

Posted by on Juin 21, 2016 in Game of Thrones | 19 comments

[PENNY DREADFUL] 3×02 : Predators far and near

[PENNY DREADFUL] 3×02 : Predators far and near

Ah, encore du Penny et toujours pas de trône… fiou, je sens comme un déséquilibre dans la Force !

bloggingloudly

Allons, allons, ne râlez pas : si vous râlez, c’est que vous n’avez toujours pas regardé Penny Dreadful, et croyez-moi, en ce moment, c’est vachement mieux que Game of Thrones ! (Ça m’avait tellement manqué d’émettre des avis définitifs, comme ça.)

Zou, je vous parle de l’épisode 3×02 after the jump…

 

La Suite

Posted by on Mai 31, 2016 in Penny Dreadful | 3 comments

WitchWeek de rattrapage, la troisième

WitchWeek de rattrapage, la troisième

Bonjour, my little minions, bonjour !

Comment c’est-y qu’ça va ?
Ici, très bien, malgré une semaine bien triste côté séries, mais que voulez-vous, c’est comme ça, the show must go on.

Allez, mes verrues et moi, on vous tient la porte et on vous dit pourquoi on déprime after the jump…

 

La Suite

Posted by on Mai 29, 2016 in WitchWeek | 7 comments

[PENNY DREADFUL] 3×01 : The day Tennyson died

[PENNY DREADFUL] 3×01 : The day Tennyson died

Chers amis, je suis totalement accro. Cette série est une tuerie. (Oui, dans tous les sens du terme.)

Comme la saison 3 est en cours de diffusion, j’ai décidé de tenter de reviewer tous les épisodes. Mon projet GoT va en prendre un coup, je ne vous le cache pas. Hé hé.

Allez, vous voulez savoir où en sont Vaness’, Toutou, Sir Malcolm, Victor F. et les autres ? En triste posture, ça c’est une certitude, surtout en ce jour affligé où Londres enterre son dernier grand poète de l’ère victorienne… pour les détails, c’est after the jump… 😉

 

La Suite

Posted by on Mai 25, 2016 in Penny Dreadful | 2 comments

Witchweek de rattrapage, acte II

Witchweek de rattrapage, acte II

Mes bien chers minions, hello, hello !

Ah, cette semaine, j’ai souffert du dilemme du sériphile : engouffrer goulûment et jalousement des épisodes dans mon petit coin ou en parler. C’est que j’ai été totalement emportée par cette chère Penny Dreadful (je sais, c’est pas un personnage, mais ça ferait un super nom d’héroïne un peu flippante, non ?) et au bout d’un moment, je n’avais plus envie de rien si ce n’est de ma dose.

Enfin bref, ne vous inquiétez pas, j’ai plein d’autres choses à vous raconter malgré tout, ce fut une très longue semaine. Et je vous dois toujours quelques séries de rattrapage.

Alors, « come and see », after the jump… 😉

 

La Suite

Posted by on Mai 22, 2016 in WitchWeek | 15 comments

PENNY DREADFUL, Saison 1

PENNY DREADFUL, Saison 1

Ah mon Dieu, je viens d’être touchée par la grâce !

(Oui, oui, toujours aussi drama-queen, si vous vous posiez la question.)

Voici donc une de ces séries merveilleuses et indéfinissables qui vous marquent durablement par leur caractère unique.
Je tiens aujourd’hui à remercier Netflix, sans qui je ne serais rien…

oscar18

Ainsi que tous ceux qui m’ont incitée à regarder cette série et ils sont nombreux.

Hum, pardon.

Bon, alors si vous pensiez que Penny Dreadful, c’est le nom de l’héroïne, je vous arrête tout de suite : point du tout ! C’est ainsi qu’on appelait au 19ème siècle ces petites revues macabres dont les gens – en particulier les ados – se délectaient à Londres, et qui ne coûtaient qu’un penny. (Les « Chair de poule » de l’époque, quoi.)

Ah, ce Londres victorien crasseux, sombre et dépressif. Son Jack l’Éventreur, sa tuberculose rampante, ses crève-la-faim blafards, ce siècle qui n’en finit plus de finir… le théâtre parfait pour une fresque d’épouvante au visuel irréprochable, de quoi vous faire faire des cauchemars somptueusement beaux et horribles.

PennyDreadfulSaison140

Je mets cette capture d’écran parce que je kiffe cet endroit en vrai. La rive sud de la Tamise, avec au fond la cathédrale Saint Paul. <3 (Tiens c’est juste là que j’étais tombée sur le tournage des Gardiens de la Galaxie en 2012 ou 2013, j’sais plus.)
Par contre je doute qu’un voilier de cette taille ait pu passer le chantier de Tower Bridge, alors en construction. Mais bon, ce n’est que mon avis.

Enfin bref, je vous résume un peu le truc. Penny Dreadful, c’est une série produite par Showtime et Sky, qui compte pour l’instant deux saisons complètes. La première fait « seulement » huit épisodes. Mais des épisodes tellement épais que c’est comme s’il y en avait le double.
La troisième saison est en cours de diffusion et c’est Netflix qui a raflé l’exclusivité en France. (Netflix, ma vie, ma passion.) (Je précise que Netflix ne me paie pas pour écrire ces lignes, hein ? Bien sûr, si Netflix veut me payer, je ne suis pas contre !)

L’histoire, c’est celle d’une poignée de personnages dont certaines figures de la fiction fantastique du 19ème siècle telles que Victor Frankenstein, Dorian Gray, Abraham Van Helsing et d’autres qui gravitent autour de la légende de Dracula. On a par exemple le père de Mina Harker (si ce nom ne vous dit rien, je vous conseillerais de me faire plaisir et d’aller lire le Dracula de Bram Stoker qui se dévore en à peu près deux soirées ou au pire de regarder le Dracula de Coppola) et sa meilleure amie d’enfance qui constituent un peu le pilier de l’intrigue centrale.

PennyDreadfulSaison143

Deux personnages à la relation tendue et longtemps ambigüe.
Penny Dreadful se dévoile de manière lente et progressive et le premier épisode, tout en exposition, en souffre sans doute. Mais ça vaut la peine de poursuivre, l’intensité s’accroît de minute en minute et un pic inattendu se produit au cinquième épisode, que personnellement, j’ai regardé mâchoire par terre, complètement vidée de mon souffle… Allez, je vous en dis plus after the jump. 😉

La Suite

Posted by on Mai 19, 2016 in Penny Dreadful | 10 comments

Page 1 sur 1 16412345102030Dernière page »
FacebookTumblrTwitterEmailRSS
Top